Soa, épidémiologiste à l'Institut Pasteur de Madagascar

Mon cursus professionnel, mon penchant sur la recherche opérationnelle et épidémiologique ont orienté mon choix vers ce mastère. L’école Pasteur-Cnam a été une opportunité pour rencontrer et côtoyer des collaborateurs scientifiques de référence dans leur domaine.
Globalement, la première partie (tronc commun) a été une découverte. La seconde partie me passionnait car c’est notre réalité professionnelle que l’on décrivait et analysait. J’ai apprécié particulièrement tout ce qui a trait à l’épidémiologie.

J'ai effectué mon stage au sein du réseau international de l'Institut Pasteur, à  Madagascar. J’étais un peu tiraillée entre l’unité virologie qui est mon unité de base et l’unité épidémiologie qui a plus un rapport avec ma formation. De plus, la thématique ne faisait pas encore partie du module pour la promotion 2010 car mon sujet de stage concernait en quelque sorte l’évaluation d’un test de diagnostic.
Je me suis améliorée dans l'élaboration de mes activités précédentes, grâce à cette formation. J’assume encore mes anciennes responsabilités en plus de mon statut de chercheur.

Si je devais résumer en quelques mots cette formation, je dirais que les intervenants, dans chaque cours, sont des spécialistes expérimentés dans leur domaine.