Promotion 2019 - 2020

Promotion 2019 - 2020

photo stata 1 - pour site

Tiffany Charmet est diplômée de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse depuis 2014. Après avoir pratiqué la médecine individuelle des carnivores domestiques plusieurs années en tant que vétérinaire praticienne, il lui tient désormais à cœur de participer à la lutte contre les maladies émergentes, vectorielles, zoonotiques et épizootiques à l’échelle des populations. Convaincue de la nécessité d’impliquer tous les acteurs de la santé, qu’elle soit publique, humaine, animale ou environnementale, afin de surveiller, prévenir et contrôler au mieux les phénomènes sanitaires actuels ou à venir, elle souhaite mettre ses compétences en santé animale et en épidémiologie au profit d’agence de santé publique, de recherche et d’épidémiosurveillance.

Alice Truffault est étudiante en 6ème année de pharmacie à la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry à l’Université Paris-Sud. Son implication dans l’association PhaSol (Pharmaciens Solidaires) lui a permis de partir en mission humanitaire au Pérou pendant un mois dans les bidonvilles afin d’y dispenser des formations de santé. Intéressée par le domaine de la Santé Publique et celui de l’évaluation des risques sanitaires pendant ses études, elle a effectué un stage à BruitParif sur l’évaluation des risques liés au bruit chez les collégiens et les lycéens. Ce stage fut une révélation pour elle, mais elle prit conscience de son manque de maîtrise des statistiques et de l’épidémiologie. Ce Mastère spécialisé lui permettra de renforcer ses connaissances en Santé publique, mais aussi de d’acquérir des connaissances solides en statistiques."

Mohamed Hamidouche, est titulaire d'un diplôme d’ingénieur d’état en Génie-biologie de l’Université de Boumerdès en Algérie en 2011, et depuis il travaille autant qu’attaché d’études niveau 2 en Production et Développement des Vaccines à l’Institut Pasteur d‘Algérie, par la suite, il a obtenu un Master en Biologie des Populations et des Organismes, et un Diplôme Universitaire en Vaccinology décerné par l’Institut Pasteur de Paris et l’Université de Paris 7 Diderot. Master va lui permettre aussi d'avoir une expérience professionnelle probante par le stage pratique à l'issue de la spécialisation et le conforter dans mon objectif de devenir chercheur dans ce domaine et m’ouvrir des nouvelles opportunités dans son parcours professionnel.

Louise Lefrançois a obtenu sa thèse en microbiologie à l’université François Rabelais de Tours, en partenariat avec l’institut national de la recherche agronomique (INRA). Par la suite, elle a continué sa carrière de chercheuse avec un premier post doctorat à l'institut de recherche du centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) à Montréal suivi d’un second à l’université de Genève (UniGe). Ses 8 ans de recherche académique lui ont permis de développer une expertise dans le domaine des interactions hôte-pathogène, avec pour modèle d’étude la Tuberculose. Désirant travailler en plus étroite collaboration avec les populations, Louise a intégré le Mastère Spécialisé Pasteur-Cnam, afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour aborder les nombreux enjeux de Santé publique ainsi que la gestion des risques infectieux. Ceci dans le but de travailler avec une organisation non gouvernementale, à l’élaboration de projets concrets visant à l’amélioration de la santé des populations dans les pays en développement."

Mounia Eygue est Docteur vétérinaire originaire du Maroc. Elle est également titulaire d’un Master 2 international en sciences et santé basé sur le concept « One Health ». Vu l’intérêt qu’elle porte pour les maladies zoonotiques émergentes et ré-émergentes et les crises sanitaires qui peuvent en découler, elle a décidé de poursuivre des études en santé publique. Grâce à la formation assurée par les enseignants de ce Master, elle souhaite acquérir de nouvelles connaissances et compétences nécessaires pour pouvoir travailler dans une agence de gestion de la sécurité sanitaire

Eve Rahbé est ingénieure en sciences de la vie, diplômée de l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne). Elle a effectué deux stages en laboratoires de recherche académique, l’un en microbiologie à l’EPFL sur la bactérie Vibrio cholerae et l’autre en métagénomique et bio-informatique à la Harvard Medical School sur l’évolution de la résistance aux antibiotiques chez les populations bactériennes. Ces expériences l’ont mené à s’intéresser à l’épidémiologie. Elle est particulièrement intéressée par le domaine de la modélisation mathématique des épidémies, mais aussi par leur facette politique (surveillance et gestion), aspects multiples de la santé publique proposés par le Mastère Spécialisé.

Eline Hassan a obtenu une Licence en Biologie à Créteil puis un Master de Santé Publique avec une spécialisation en Épidémiologie et Gestion de Risques à Lyon. Elle a effectué plusieurs stages dont un sur la surveillance des bactéries multirésistantes au CPIAS Île-de-France et un stage sur le délai de survenu d’une grippe à l’hôpital chez des patients hospitalisés au Laboratoire des Pathogènes Émergents. Elle a choisi le Mastère Spécialisé Pasteur-CNAM pour se spécialiser dans le risque infectieux afin de travailler sur les maladies zoonotiques.

Meziane Haddadi titulaire d'un master en biologie chimique , de l'université de Tohoku à Sendai au Japon, pendant lequel j'ai travaillé sur le développement de conjugués antibiotiques dirigés contre les bactéries persistantes intracellulaires.
En plus d'une aventure culturelle extraordinaire, cette expérience m'a permis de témoigner des limites rencontrées dans le processus de développement de nouveaux traitements antibactériens face à l'émergence et la dissémination des souches résistantes ainsi que la grande menace qu'elles représentent. Je souhaite me spécialiser en risque infectieux afin d'en apprendre plus sur la problématique des maladies infectieuses et de l'antibiorésistance au niveau populationnel et devenir un acteur de la santé publique pour pouvoir rejoindre la lutte contre les maladies infectieuses.

Florian Verrier est interne en médecine spécialisé en Santé Publique et Médecine Sociale, en 3e année à Paris. Intéressé par la thématique des maladies infectieuses, son internat lui a notamment permis de travailler sur la co-infection HPV/VIH en Asie, de surveiller l’épidémie de dengue à La Réunion et d’explorer les domaines de la vaccination et de l’antibiorésistance. Le Mastère Spécialisé de Santé Publique de l’école Pasteur/Cnam lui permettra d’approfondir ses connaissances en épidémiologie des maladies infectieuses. Domaine dans lequel il souhaiterait travailler par la suite.

Simon Galmiche est interne de médecine interne dans la région Île-de-France. Il est titulaire d’un Master 1 en santé publique à l’Université Paris Sud. Après quatre ans d’internat à l’hôpital public en pratique clinique, il souhaite élargir son champ de compétences en santé publique, notamment en épidémiologie et recherche clinique, avec un intérêt particulier pour le domaine des maladies infectieuses, dans l’optique de poursuivre dans la recherche en épidémiologie.

Carmen Pardo de Santayana Pharmacienne diplômée à l'Université Complutense de Madrid, avec une première expérience dans le domaine réglementaire á l'industrie pharmaceutique. Active dans le monde associatif, elle s'intéresse par la Santé Publique dès l'abordage de l’épidémiologie, l’offre de soins et la gestion des politiques de santé. Elle intègre le mastère spécialisé pour acquérir des connaissances et compétences á fin de s'investir dans l'amélioration des systèmes de santé.